Chiquita "Quelques livres" (1920)

Publié le par Fabrice Mundzik

La rubrique Quelques livres, publiée dans Floréal n°33 du 18 septembre 1920, est signée Chiquita.

Elle présente les ouvrages suivants :

Henri Barbusse "La Lueur dans l'abîme"

Andréas Latzko "Les Hommes en guerre"

Jean Victor "Insulaire"

Quelques extraits :

« Clarté » ne sort d'aucune influence politique ou nationale. « Clarté » donnera, dans la masse, corps à l'idée et la maintiendra au-dessus des déformations et des compromissions. « Clarté » a construit l'idéal social « dans toute sa grandeur deslrucrice et rénovatrice ».

[...]

J'ai retrouvé, sous le style ferme, âpre et sonore de l'auteur de Femme, la même sensibilité tragique, désespérée et désespérante, qui me remua si profondément lorsque, voici deux ans, Latzko me fut révélé.

[...]

Roman bizarre et déroutant, Insulaire est riche d'un style tantôt glacial et tantôt fleuri, d'une variété caméléonne ; riche aussi d'une pensée profonde et probe, où s'épand un individualisme fervent.

Sous couvert d'un pseudonyme, Renée Dunan évoque donc Clarté, revue à laquelle elle collaborait à la même époque !

Chiquita est un pseudonyme reconnu par Renée Dunan.

A ce sujet, lire : Renée Dunan : Autres pseudonymes.

Deux ans avant de reconnaître offciellement ce pseudonyme dans l'Annuaire international des lettres et des arts de Jean Azaïs, Renée Dunan gaffe...

En effet, dans sa critique de l'ouvrage écrit par Andréas Latzko, elle dit :

J'ai, récemment, étudié ici cette œuvre admirable sans savoir que Magdeleine Marx en préparât une traduction nouvelle, pour Paris.

Il s'agit de l'article "Andréas Latzko" paru dans Floréal n°14 du 8 mai 1920 et signé... Renée Dunan !

Chiquita "Quelques livres" (1920)

Chiquita "Quelques livres" (1920)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article