Renée Dunan "Emile Zola journaliste" (1920)

Publié le par Fabrice Mundzik

"Emile Zola journaliste", article signé Renée Dunan, fut publié dans Floréal n°34 du 25 septembre 1920.

Cet article est sous-titré : "Le critique d'Art - Le critique dramatique - Le critique littéraire".

Quelques extraits :

L'œuvre romanesque colossale et majestueuse d'Emile Zola fait trop oublier son labeur critique. Massive et minutieuse, l'histoire des Rougon-Macquart ne donne pas du tout l'idée que son auteur ait pu faire autre chose que collectionner des documents, accumuler des dossiers et constituer lourdement ces monographies des vices sociaux qui se nomment Nana, L'Assommoir ou La Terre.

[...]

Il faut donner à Emile Zola cette qualité rarissime qu'il fut un critique d'art merveilleux. La critique d'art est un métier fort prisé. Il est facile de comprendre pourquoi, puisque les professionnels constituent tous des galeries que leur travail critique tend à hausser vers une valeur maxima.

[...]

Son style, qui ne brille pas toujours par la légèreté et la finesse, ce style maçonné et cimenté comme un aqueduc romain, s'amenuise, s'affine, fait des grâces pour décrire le Déjeuner sur l'herbe de Manel, ou la diaphanéité des paysages de Corot.

[...]

Mais Zola n'est pas seulement un incomparable critique d'art. Ce fut aussi un critique dramatique vigoureux, profond, observateur et d'une impitoyable équité. C'est qu'Emile Zola ne s'occupait ni des situations acquises, ni de la camaraderie, ni de publicité. Je crois même qu'il passait pour un ours dans le monde des coulisses et sa critique s'en ressent.

[...]

J'ai seulement regretté, en lisant l'œuvre critique d'Emile Zola, qu'il n'ait jamais eu, lui le fort, un mot d'affection pour les faibles, car il y eut aussi du génie chez les vaincus.

Dans cet article, Renée Dunan évoque aussi les journaux et revues Voltaire, l'Evénement, le Messager de l'Europe (de Saint-Pétersbourg), le Bien Public, ainsi que Théodore Pelloquel, Théophile Gautier, Leconte de Lisle, Gérome, Dubuffe, Ribot, Vollon, Manet, Pierre Mille, Cézanne, le Théâtre libre d'Antoine, Octave Mirbeau, Paul Déroulède, Musset, Hugo, Théophile Gautier, Banville, Renan, Sainte-Beuve, Jules Lemaître, Anatole France, Brunetière, Lanson, La Rochefoucauld, Barbey d'Aurevilly, Erckmann-Chatrian, Hippolyte Taine, Balzac, etc... etc...

Un véritable feu d'artifice !

Renée Dunan "Emile Zola journaliste" (1920)

Renée Dunan "Emile Zola journaliste" (1920)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article