Un pseudonyme inconnu de Renée Dunan : R.-L. Elestern ?

Publié par Fabrice Mundzik

En 1920, sous le pseudonyme Ethel Mac Singh, un article sur  "La Suède" est paru dans les pages de Floréal.

En 1921, toujours dans Floréal, mais sous son nom cette fois, Renée Dunan publia un article sur "Le Danemark".

Ces deux documents sont très proches dans leurs structures et le cheminement de la réflexion.

Un troisième article me turlupine...

Dans Floréal n°24 du 11 juin 1921, un article sur "La Norvège" apparaît dans la rubrique Les Pays et les peuples (tout comme les deux précédemment cités).

Mais il est signé R.-L. Elestern !

Ce nom n'apparaît qu'une seule et unique fois dans les pages de cette revue et nulle part ailleurs (du moins, d'après les résultats de mes recherches à ce jour...)

La structure et la réflexion suivie sont proches des textes de Renée Dunan.

Des similitudes qui peuvent laisser songeur...

Il y a trop de points communs pour que ce soit le seul fruit du hasard, de plus Renée Dunan a utilisé de nombreux pseudonymes dans Floréal (parfois plusieurs dans un même numéro !).

Donc, à moins que de nouvelles informations viennent prouver l'existence réelle de R.-L. Elestern, j'ajoute ce nom dans la liste des pseudonymes "sous réserve".

Un pseudonyme inconnu de Renée Dunan : R.-L. Elestern ?

Un pseudonyme inconnu de Renée Dunan : R.-L. Elestern ?

Quelques extraits :

Le destin de la Norvège fut, à travers l'histoire, presque toujours lié au destin de la Suède ou du Danemark.

[...]

A l'aurore des temps, la Suède et la Norvège se peuplèrent des tribus néolithiques qui ont laissé au Danemark d'immenses traces de leur civilisation.

[...]

Naturellement, les races peuplant la Scandinavie bataillèrent aux premiers contacts. Ce furent des temps où l'on ne s'abordait que la hache de silex au poing, peut-être l'arc aussi intervint-il. C'était alors une invention plus étonnante que ne fut dans les guerres modernes la découverte et l'utilisation de la poudre à canon. Nul souvenir n'est resté et nulle trace n'a été découverte des combats et des triomphes alternatifs des lacustres et des errants du nord.

[...]

Il se pourrait que les Suédois eussent plus vite été mis en contact avec les secrets du progrès primitif : armures, poteries, étoffes, outils, parce que les habitants de l'actuelle Germanie venaient au bord de la Baltique quérir l'ambre. La mystique préhistorique fit de l'ambre une sorte de pierre divine, qualité dont il lui reste encore, tant les préjugés sont tenaces, quelques derniers reflets. A dire vrai, par ses vertus électriques, peut-être l'ambre connut-il des utilisations précieuses, aujourd'hui oubliées.

[...]

En même temps que se fait un brassage à forme guerrière des races habitant en dehors des routes communes, la nouvelle religion, née du supplice du Nazaréen, pousse d'innombrables évangélistes à s'en aller prêcher aux limites du monde.

[...]

C'est ainsi que nous connaissons que la Scandinavie était alors habitée par de hardis pêcheurs, qui ne craignaient point, avec des barques de peaux tendues sur une armature en bois courbe, de venir jusqu'en Angleterre pirater et batailler. Les Norvégiens furent parmi les plus endurcis et les plus violents de ces peuples marins qui, sous le nom générique de « Northmands », vinrent dévaster souvent les côtes de France.

[...]

Les pouvoirs du roi sont savamment limités et la monarchie, quoique possédant en théorie une autorité assez grande, reste à cet égard, en deçà de la monarchie britannique ou suédoise. Le gouvernement est responsable devant le Parlement. En somme, la Norvège est un état qui sut profiter, lors de sa constitution politique, des expériences faites ailleurs.

A lire aussi :

Lucy Hall, un pseudonyme inconnu de Renée Dunan ?

Ethel Mac Singh "La Suède" (1920)

Renée Dunan "Le Danemark" (1921)

Un pseudonyme inconnu de Renée Dunan : R.-L. Elestern ?

Un pseudonyme inconnu de Renée Dunan : R.-L. Elestern ?

Partager cette page

Repost 0