Renée Dunan "Cézanne et Van Gogh" (1920)

Publié le par Fabrice Mundzik

La rubrique Les Grands artistes, publiée dans Floréal n°39 du 30 octobre 1920, est signée Renée Dunan.

Son article s'intitule "Cézanne et Van Gogh".

Quelques extraits :

Il est des génies, tels que Rembrandt, qui semblent réellement envoûtés par leur étoile. Plus ils s'élèvent par les réalisations immortelles, plus leur siècle les bafoue. Qu'on imagine la Ronde de Nuit, qui est peut-être le plus célèbre tableau du monde, une toile qui reçoit à Amsterdam autant d'hommages à elle seule que le Musée du Louvre en entier ; voilà une toile qui fut refusée par ceux qui la commandèrent.

[...]

Van Gogh est bien le « poète maudit » comme Arthur Rimbaud auquel il ressemble en sa recherche affolée d'un absolu pictural qui échappera toujours aux métaphysiciens de la couleur.

[...]

Cézanne crée. Il cherche une formule à soi. Il suit une voie qu'il a forée lui-même. Il renonce à sa primitive maçonnerie. Il juxtapose les tons les superpose sans épaisseur pour chercher la loi des reflets colorés. Il habite le pays des atmosphères sèches, où les choses ont une puissance de vie qui défie le regard. Cézanne peint donc avec ardeur.

Dans cet article, Renée Dunan évoque Michel-Ange, Vinci, Rembrandt, Arthur Rimbaud, Zola, Manet...

Renée Dunan "Cézanne et Van Gogh" (1920)

Renée Dunan "Cézanne et Van Gogh" (1920)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article