M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)

Publié le par Fabrice Mundzik

"L'Amant trop aimé ou comment sept maîtresses peuvent mener un amant à la Bastille et la huitième l'en faire sortir", signé M. de Steinthal, fut publié par les éditions Henry-Parville en 1925.

Il s'agit du n°2 de la collection Oeuvre littéraire inédite dont la directrice littéraire était... Renée Dunan.

M. de Steinthal est un pseudonyme non reconnu officiellement par Renée Dunan.

Il fut néanmoins très rapidement dévoilé par la presse de l'époque (cf. préface de "Le Roman de la fin des Hommes" (Les Moutons électriques - 2015)) et plusieurs documents prouvent, sans aucune constetation possible, qu'il s'agit bien de Renée Dunan.

A ce sujet, lire M. de Steinthal : Dossier.

L'édition présentée ci-dessous est un des exemplaires du premier tirage (l'ouvrage fut réimprimé en urgence, à la demande expresse de l'auteur, afin de corriger une énorme erreur !).

Ce premier tirage de 20000 exemplaires présente les caractéristiques suivantes :

Aucune indication de n° sur la couverture ou le dos.

Aucune indication de prix.

4e de couverture vierge.

Le papier utilisé pour la couverture est très fin (plus fin que les pages du roman !)

etc...

A lire aussi :

M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925) [Réimpression]

Renée Dunan "Kaschmir, Jardin du bonheur" (Henry-Parville - 1925) [Papier Alfa]

Renée Dunan "Kaschmir, Jardin du bonheur" (Henry-Parville - 1925) [version 1]

Renée Dunan "Kaschmir, Jardin du bonheur" (Henry-Parville - 1925) [version 2]

Annonce publicitaire pour la collection Œuvre Littéraire Inédite (Henry-Parville - 1925)

Renée Dunan, directrice de la collection Œuvre littéraire inédite

M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)

M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)

M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)

M. de Steinthal "L'Amant trop aimé" (Henry-Parville - 1925)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article