Luce Borromée "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité" (1920) [3/3]

Publié le par Fabrice Mundzik

La dernière partie de "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité", vaste dossier signé Luce Borromée, fut publiée dans Floréal n°46 du 18 décembre 1920.

Quelques extraits :

L'Irlande ne tient qu'une place modeste dans l'histoire moderne. C'est un pays en révolte constante contre l'Angleterre son conquérant, et qui subit une douloureuse domination, impitoyable et incoercible jusqu'ici.

[...]

On ne connaissait de Polonais, depuis le dépècement de la Pologne, que les gens riches, les intellectuels et les publicistes, lesquels, naturellement, eussent été heureux d'appartenir (comme dirigeants) à un pays libre. Mais le paysan, opprimé et misérable durant les siècles de domination des grands chefs féodaux, le paysan polonais était loin de se trouver plus malheureux sous la maîtrise russe, autrichienne et allemande.

[...]

Tandis que le droit de propriété romain n'a qu'une source, la conquête, le droit grec en a deux, la conquête et le travail. Le droit russe ne reconnaît, lui, qu'un seul principe de propriété : le travail. Les origines du droit russe consacrent la réunion des familles possédant librement le sol qu'elles cultivent.

[...]

Les institution primitives des Celtes de Grande-Bretagne ne sont pas connues. Ces peuples formaient des clans et semblent avoir toujours été individualistes. Après César, les lois romaines furent introduites en Angleterre avec le partage égal. Puis, au Ve siècle, eut lieu l'invasion saxonne. Le droit romain s'aggravait, à cette époque, en Galles et en Ecosse et le sol finissait à ne plus appartenir qu'à quelques douzaines de nobles cupides. Les Saxons envahisseurs apportèrent une règle légale qui ressemblait au mir russe.

[...]

Jusqu'ici, l'histoire du monde prouve que le pouvoir fut seulement un admirable agrandissement de vanité et d'orgueilleuse satisfaction chez ceux qui l'exercent. Si l'homme devient incapable de réagir contre les abus de ses maîtres, il peut être lié au sol et l'exploiter sans répit, l'état qu'il constitue n'est pas un état civilisé. La déclaration des droits de l'homme, à cet égard, vit plus loin que l'Eglise.

 

Dans cet article, Renée Dunan évoque aussi Boris Godounof, Pierre le Grand, César, Rudolf Meyer, Gabriel Ardant...

Luce Borromée est un pseudonyme reconnu par Renée Dunan.

A ce sujet, lire : Renée Dunan : Autres pseudonymes.

Lire aussi :

Luce Borromée "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité" (1920) [1/3]

Luce Borromée "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité" (1920) [2/3]

Luce Borromée "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité" (1920) [3/3]

Luce Borromée "Le Problème agraire dans l'histoire de l'humanité" (1920) [3/3]

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article