Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Publié le par Fabrice Mundzik

"Convexités (Sonnet lépreux)", poésie signée Renée Dunan, fut publiée dans Ça Ira n°18 de mai 1922 :

Convexités

                                                                Sonnet lépreux

Coquin !
Que la macle, opte
Tricuspide, orcellant le copte,
Si j'engaine un moufle au bleu lambrequin.

     Tenant sinistre une ante ogive, le trusquin
     Enneapyle ~ à moins qu'en l'ove borgne ~ adopte,
     Osculant l'épigie au barathre panopte
     Quintal. Mais Clarine en lambourde du quint.

    Candaule triparti perle, la sizygie
         Tôt, Luperque entendu meurt, Lygie
              Au viédase informe sourit.

Tumultuant ! vexille
Quand, le psylle
Barrit.

                                                       Quatrain pour cymbalum et petit biniou
                     guindant rustre au pont conifére,
                            Pouille ectype l'hurluberlu.
                            Mais, cippe endenté, tard velu
                    Tierce la bretesse orle, à faire.
                                                       Morale
                    Fibre l'exergue Thor palus.

Renée Dunan.

A lire aussi :

Renée Dunan "Dada ?" (1921)

Renée Dunan "L'Incompréhensibilité dans les Arts" (1922)

Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (Ça Ira - 1922)

 

Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Publié dans Ça Ira, Dada, Poésie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article