Photographie de Renée Dunan (vers 1923)

Publié le par Fabrice Mundzik

Cette photographie de Renée Dunan fut publiée dans le dossier de Claudine Brécourt-Villars : "Renée Dunan, la faunesse littéraire" que l'on retrouve dans la revue Fascination : le musée secret de l’érotisme n°27 (1985).

Elle est accompagnée du texte suivant :

Renée Dunan photographiée (vraisemblablement vers 1923) par Rahma.

Fille d'un riche industriel et élevée au couvent, elle s'émancipa en parcourant le monde de 16 à 25 ans.

Elle fréquenta ensuite, durant quelque temps, les Dadaïstes et les jeunes Surréalistes (elle joua même un rôle de témoin, en 1921, lors du « procès » contre Barrès organisé par André Breton) puis Ernest Armand et les anars individualistes.

Elle fut liée d'amitié avec René Boylesve, Fernand Fleuret, Pierre Mac Orlan, Victor Margueritte, Georges de la Fouchardière et Willy (dont elle fut peut-être occasionnellement le collaboratrice), et elle entretint une correspondance plus ou moins suivie avec Robert Desnos, Francis Picabia et Max Jacob.

A lire aussi :

Claudine Brécourt-Villars "Renée Dunan, la faunesse littéraire" (1985)

Claudine Brécourt-Villars "Renée Dunan ou la femme démystifié" (2000)

Photographie de Renée Dunan (vers 1923)

Photographie de Renée Dunan (vers 1923)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article