Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)

Publié le par Fabrice Mundzik

Renée Dunan a publié une très longue critique de "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique", signé Paul Neuhuys, dans Ça Ira n°18 de mai 1922.

Fidèle à ses habitudes, les disgressions de Renée Dunan sont nombreuses.

Voici un extrait, dans lequel elle égratigne au passage ses collègues critiques :

"Quand on étudie un livre de critique, diverses attitudes sont loisibles. Il y a celle du cuistre né, qui prononce ex-cathédra des jugements décisifs en se passant de temps en temps la main dans les cheveux pour que vous compreniez bien que lui... Il y a l'astucieux qui profite de toutes les occasions d'écrire pour enduire d'un saint-chréme abondant les amis, copains ou relations sur lesquels il compte pour parvenir.

Le premier modèle est si vaniteux qu'il en est ridicule, ce qui ne tue jamais, mais maintient le public en bonne humeur. Le second est plus dangereux. Il est vrai qu'on peut toujours, lorsqu'on n'est pas de son milieu, c'est à dire lorsqu'il vous crache dessus (habilement selon les us des frères ignorantins chez lesquels il fut — si l'on peut dire — éduqué), lui ficher sa main sur la figure et son pied au derrière. (Car figure ou fessier sont chez lui d'esprit égal)."

A lire aussi :

Renée Dunan "Dada ?" (1921)

Renée Dunan "Convexités (Sonnet lépreux)" (1922)

Renée Dunan "L'Incompréhensibilité dans les Arts" (1922)

Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)

Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)

Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)

Critique : Paul Neuhuys "Poètes d'aujourd'hui : L'Orientation actuelle de la conscience lyrique" (1922)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article