Jack Abeillé à Renée Dunan : L.A.S. du 20 mai 1930

Publié le par Fabrice Mundzik

L.A.S. de Jack Abeillé à Renée Dunan, datée du 20 mai 1930 (Paris) : 2 pp. in 4°, sur papier crème, écrite à l'encre bleue.

D'après le site Recherches sur l’anarchisme, cette lettre fut mise en vente par la librairie Les Amazones.

Présentation :

Sur le roman Une heure de Désir que Renée Dunan souhaitait voir adapter au théâtre.

Dans l’état « aucun directeur n’oserait monter - tel que, pareil dénouement, auquel on s’attend d’ailleurs. Il faut du rebondissement et de l’action, et... et au moins une situation. »

Il lui propose des modifications. «... On sonne. Il raccroche - C’est elle... Janine ou Lucette, enfin le nom qui vous plaira mais pas Isabelle. Et alors Lucette est ce qu’elle est dans votre livre [...] Elle boit, elle fume, c’est la môme qui s’étourdit, c’est la petite oie blanche qui a du cran [...] Il faut, écoutez moi bien, talentueuse petite Dunan, il faut que le public le sente, tout ce que j’explique au paragraphe précédent. Seul, Jacques ne le comprendra pas de suite [...] V’lan, on sonne - il la cache - et va ouvrir. C’est Robert !... Pas de découverte de chapeau, de sac ou de gants, c’’est vieux jeu, suranné, désuet [...] Le rideau tombe pendant que Jacques l’embrasse sur le front. Voilà. Si ça vous chante grande artiste, faites un monstre assez vite, mettez tout ce que vous coudrez - tout votre talent [...] une fois que j’aurai éreinté votre joyau nous nous verrons pour la mise au point et joindrons Nancey."

Ce projet n'a pas, à ma connaissance, été mené à son terme.

Il n'y a aucune trace de cette adaptation théâtrale du roman "Une heure de Désir" trouvée à ce jour.

A lire aussi :

Renée Dunan "Une Heure de désir" (Prima - 1929)

Renée Dunan "Une Heure de désir" (Le Cercle - 2012)

Jack Abeillé à Renée Dunan : L.A.S. du 20 mai 1930

Jack Abeillé à Renée Dunan : L.A.S. du 20 mai 1930

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article