Renée Dunan "Lettres intimes - A Madame Dora Adelphi - Hôtel des Etrangers - Rue Philhellène à Athènes - Grêce" (Manuscrit - 1924)

Publié le par Fabrice Mundzik

Monsieur Xavier Charmoy, de la Librairie Charmoy, a mis en vente un manuscrit autographe signé intitulé "Lettres intimes - A Madame Dora Adelphi - Hôtel des Etrangers - Rue Philhellène à Athènes - Grêce".

Ce document, signé Renée Dunan, est daté de 1924.

En voici le descriptif :

3 pages in-4 - bon état - râtures et corrections.

Récit humoristique de l'actualité parisienne : on ne peut résumer "les grands événements" qui constituent leur vie quotidienne... "Tous les jours il advient des choses... plus importantes que la prise de la Bastille ou la bataille d'Austerlitz"

Par exemple, le couronnement par l'Académie française du poète et curé Louis Le Cardonnel, la promotion Ronsard de la Légion d'Honneur, un ministre qui passe pour atteint de la grippe espagnole, le gouvernement qui réfléchit sur: "l'espace est-il isotrope?", la distribution des "prix dits littéraires"...

En Grêce, on pourrait faire un beau dancing au Parthénon avec comme enseigne "A Aspasie"

A-t-elle vu Olympie, ces ruines disparues et cet air de champ de foire à Beaucaire?...

Qu'elle n'oublie pas d'aller voir le Pirée

"On ne sait pas si c'est un homme ou une femme"

* * *

Ce manuscrit est actuellement proposé à la vente sur le site livre-rare-book.com.

Mais vous pouvez aussi contacter directement Monsieur Xavier Charmoy, à la Librairie Charmoy : 30 Place du Docteur Bourdongle / 26110 Nyons / email : librairiecharmoy@gmail.com

L'année, ainsi que le titre de ce manuscrit nous ont permis de localiser précisément sa publication.

Il s'agit du premier épisode d'une série de quatre, publiés sous le titre générique "Lettres intimes" et parus dans La Revue des Lettres n°1 du 15 février 1925, mais dans une version différente.

Quelques extraits :

"Il y aura ces jours une promotion Ronsard en notre Ordre Sacré de la Légion d'Honneur. Pourquoi ? Cela, les tarots n'ont pas su le dire. Tu sais, les mystères cabalistiques sont si grands. Bref ! on va décorer un tas de gens : des mastroquets, des chiffonniers, des marchands de pommades épilatoires, un cousin issu de germain de feu le préfet Barrème, deux ou trois Haï-Kaïstes dont l'un les fait en ébénisterie et l'autre en peluche pyrogravée, et d'autres moindres personnages. Mais ils étaient trente-trois mille candidats. Le conseil de l'Ordre a refusé de les décorer tous. On cite la forte parole du Grand Chancelier : « Je ne veux pas que la France soit toute chevalière de la Légion d'Honneur en moins de cinq ans, et, au train où le demande le Ministre, ce serait fait à Pâques. » Il avait raison, cet homme. On en laissera donc pour la promotion prochaine qui attendra jusqu'au premier mars sans doute. Tu penses si les colères grondent. On craint une émeute à ce propos. On a calmé les plus enragés en leur promettant à tous le Prix Goncourt cette année."

"T'ai-je dit que parmi les décorés il y aura le Cardonnel, qui est poète, curé et philethyle. ? C'est à ce seul dernier titre qu'on l'a choisi, comme naguère on fit de Ponchon, pour orner le dizain Goncourt."

"Te dirai-je que le bruit court d'une défaillance ministérielle prochaine ? Nous le regretterions, car un ministre lyonnais nous eût fait abaisser le prix du crêpe Georgette et des soieries batikables. Il paraît que le successeur serait M. Painlevé. Nous saurons donc enfin, par décret ministériel, si l'Espace est Isotrope et la Durée Topologique. Cela nous est bien dû."

Une autre version, qui est antérieure, est aussi présentée sur ce Blog : Renée Dunan "Lettres intimes - A Madame I. F. Xenodokheion ton Xénon (Hotel des Etrangers) Rue Philhelléne à Athénes" (Tapuscrit - 1924).

Renée Dunan "Lettres intimes - A Madame Dora Adelphi - Hôtel des Etrangers - Rue Philhellène à Athènes - Grêce" (Manuscrit - 1924)

Renée Dunan "Lettres intimes - A Madame Dora Adelphi - Hôtel des Etrangers - Rue Philhellène à Athènes - Grêce" (Manuscrit - 1924)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article